Home Accueil SINGAPOUR – IMMOBILIER: Les super-riches préfèrent Hong Kong à Singapour

SINGAPOUR – IMMOBILIER: Les super-riches préfèrent Hong Kong à Singapour

Journaliste : Redaction
La source : Gavroche
Date de publication : December 16, 2018
0

Une étude du géant immobilier Knight Frank confirme la suprématie de Hong-Kong, comme refuge des super riches. Au cours de l’exercice se terminant en août 2018, Hong Kong a réalisé 47 ventes de propriétés résidentielles ultra-haut de gamme, d’une valeur totale de 2,5 milliards de dollars. Singapour se retrouve en quatrième position derrière New York et Londres.

 

Le gotha mondial de la fortune continue de voter Hong Kong malgré la main mise de la Chine sur ce territoire supposé autonome.

 

Selon le dernier rapport du géant immobilier britannique Knight Frank, les détenteurs des plus gros patrimoines mondiaux ont collectivement dépensé 6,6 milliards de dollars au cours des 12 derniers mois pour des maisons d’une valeur de 25 millions de dollars ou plus.

 

Les ultra-riches ont acheté ces résidences dans des villes du monde entier, mais Hong Kong reste de loin le marché le plus populaire.

 

Au cours de l’exercice se terminant en août 2018, la région autonome spéciale de la République populaire de Chine a réalisé 47 ventes de propriétés résidentielles ultra-haut de gamme, d’une valeur totale de 2,5 milliards de dollars, a déclaré Knight Frank

 

(“Ultra-prime” est le terme donné aux marchés avec au moins trois transactions d’une valeur de 25 millions de dollars ou plus au cours de chacune des trois dernières années.)

 

New York a accueilli 39 transactions de ce type pour une valeur combinée de 1,5 milliard de dollars.

 

Londres a suivi étroitement avec 38 transactions ultra-prime, aussi une valeur de 1,5 milliard de dollars.

 

Hong Kong est également en tête en termes de valeur moyenne des transactions «ultraprimes».

 

Au cours de la période de douze mois se terminant en août 2018, la valeur moyenne des ventes d’ultra-prime s’élevait à environ 53 millions de dollars, contre 44 millions de dollars pour Singapour et Sydney, deux villes à égalité au deuxième rang.

 

Selon le rapport de Knight Frank, l’investissement dans l’immobilier résidentiel à Hong Kong est attrayant en raison de la faible imposition foncière et de l’absence d’impôts sur les plus-values ​​et les successions.

 

Réagissez, commentez, corrigez sur redaction@gavroche-thailande.com

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus