Home Accueil ASIE – HISTOIRE: Redécouvrir l’exploration de Ferdinand de Magellan, 500 ans après

ASIE – HISTOIRE: Redécouvrir l’exploration de Ferdinand de Magellan, 500 ans après

Journaliste : Redaction
La source : Gavroche
Date de publication : July 31, 2020
0

Le 27 avril 1521, le navigateur portugais Ferdinand de Magellan est tué à Mactan, prés de l’actuelle ville philippine de Cebu, sur l’île du même nom. Les éditions Paulsen ont, en 2019, republié la biographie de cet explorateur qui, le premier, ouvrit aux navires européens la voie de l’Asie et de commerce des épices. Des siècles d’explorations et de domination coloniale s’ensuivirent. 500 ans après, alors que la commémoration de cet anniversaire se prépare, l’ouvrage mérite d’être redécouvert.

 

Explorateur et navigateur portugais du XVIe siècle, Fernand de Magellan est l’initiateur du premier tour du monde, suivant la voie ouverte par son prédécesseur Vasco de Gama (mort en 1524). Magellan naquit le 1er janvier 1480 à Sabrosa (Portugal) et entreprit le tout premier voyage autour du monde en 1519 : Charles Quint lui avait alors confié la direction d’une expédition de 5 navires chargée de parvenir aux îles des Épices (Indonésie) par la route de l’ouest. L’expédition a quitté l’Espagne en septembre 1519, atteint le Brésil en décembre 1519, découvert le détroit de Magellan en octobre 1520 et est arrivée aux Philippines en mars 1521.

 

Le premier tour du monde de l’Histoire

 

Seul un navire de 18 marins rentrera en Espagne en septembre 1522, après avoir, donc, accompli le 1er tour du monde de l’Histoire. Sa détermination à trouver, pour le compte de l’Espagne, un chemin par l’Ouest menant à l’Indonésie a permis à Fernand Magellan de découvrir le détroit qui porte son nom, ainsi que l’archipel des Philippines. Il est mort le 27 avril 1521 sur l’île de Mactan (Philippines).

 

D’abord page à la cour du Portugal

 

La biographie de l’écrivain autrichien Stefan Zweig est republiée sous une forme de beau livre richement illustré par les éditions Paulsen. Fernand de Magellan était né en 1480, au cœur d’une famille de petite noblesse. D’abord page à la cour du Portugal, il s’oriente vers le métier des armes. En 1505, il est chargé, en tant qu’officier, de prendre la mer pour l’Inde, probablement dans l’expédition de Francisco Almeida. Dès 1506, il participe aux expéditions du navigateur portugais Alfonso de Albuquerque, en Indes orientales. Nommé capitaine en 1510, il prend part à d’autres expéditions militaires en Indes et à Malacca.

 

Cinq navires et un équipage de plusieurs centaines d’hommes

 

Il proposa ses services au roi d’Espagne, futur Charles Quint, en 1517 et quitte l’Espagne le 20 septembre 1519, avec cinq navires et un équipage de plusieurs centaines d’hommes à ses ordres. C’est lui qui nommera «πacifique» le grand Océan qui sépare le continent américain du continent asiatique. Après sa mort, lors d’une bataille avec les indigènes à Mactan (Cebu) son équipage poursuivra son expédition jusqu’aux Moluques mais un seul des navires, commandé par Elcano, contourne l’Afrique par le Cap de Bonne-Espérance et regagne le pays le 6 septembre 1522. Il devient ainsi le premier navire de l’Histoire à avoir accompli une circumnavigation (tour du monde).

 

Pour en savoir plus sur le livre des Editions Paulsen, cliquez ici.

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus