Home L'Afrique en France Autres pays SINGAPOUR – FINANCE: Plus Hong Kong bat de l’aile, plus les banques Singapouriennes se frottent les mains…

SINGAPOUR – FINANCE: Plus Hong Kong bat de l’aile, plus les banques Singapouriennes se frottent les mains…

Journaliste : Redaction
La source : Gavroche
Date de publication : July 13, 2020
0

C‘est un mouvement de balancier qui n’est guère surprenant. Le tumulte politique qui sévit à Hong Kong depuis plus d’un an et la récente loi chinoise sur la sécurité nationale sont une occasion presque parfaite pour les banques installées à Singapour de valoriser leurs services et de devenir encore plus attractives. Dernier horizon en date: le négoce des matières premières.

 

Nous reproduisons ici une information de la lettre d’information «Les Brèves de l’Asean» dont nous vous recommandons la lecture

 

Un groupe d’une vingtaine de banques à Singapour travaille à l’amélioration des standards et de la transparence des pratiques dans le secteur du négoce de matières premières. Cette initiative fait suite à plusieurs cas de défaillance d’entreprises du secteur en lien avec la chute des prix du pétrole. L’entreprise Hin Leong, acteur majeur du négoce pétrolier à Singapour, a ainsi subi une perte de plus de 800 M USD, qui avait d’abord été dissimulée à ces créanciers. La banque centrale singapourienne (MAS) et l’autorité de régulation des activités commerciales et de comptabilité (ACRA) soutiennent cette initiative qui contribuera à diffuser un ensemble de bonnes pratiques pour réduire le risque de défaillance majeure dans le secteur dans le futur.

 

Singapour a par ailleurs conclu 3 des 5 plus grosses opérations en capital privé (Private Equity) et capital-risque (Venture Capital) du premier trimestre en Asie du Sud-Est. La plus grosse opération demeure celle de l’investissement par Krungsri Finnovate et MUFG Innovation Partners dans Grab Holding pour un montant de 706 M USD. Selon Ernst & Young, il y aurait eu 141 opérations, d’un montant total de 1,4 Mds USD, dans la région sur la période. Cela correspond à une baisse de 9 % en volume d’opérations et de 65 % en valeur par rapport à l’année précédente. Le second trimestre devrait également suivre cette trajectoire lente.

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus