Home Accueil THAILANDE – FRANCE: Une manifestation de soutien à la démocratie a eu lieu le 26 juillet à Paris

THAILANDE – FRANCE: Une manifestation de soutien à la démocratie a eu lieu le 26 juillet à Paris

Journaliste : Redaction
La source : Gavroche
Date de publication : July 31, 2020
0

Place de la République, à Paris, dimanche 26 juillet: ils sont plus d’une centaine à être venus soutenir les manifestations démocratiques qui se déroulent actuellement en Thaïlande. Sur cette place symbole, le drapeau tricolore du royaume flotte à quelques jours de l’anniversaire du roi Rama X. Nous publions ci-dessous l’appel du collectif de l’opposition en exil à l’origine de ce rassemblement.

 

Nous publions ici le texte de l’opposition en exil reçu à la rédaction de Gavroche

 

Le rassemblement des étudiants et du peuple au Monument de la Démocratie à Bangkok le 18 juillet 2020, animé par des groupes de la Jeunesse pour la Libération et l’Union des étudiants de Thaïlande, a exprimé la revendication populaire pour le départ de Prayuth, la dissolution du parlement et la rédaction d’une nouvelle constitution démocratique.

 

Les jours suivant le 18 juillet, le même mouvement s’est répété en province : Ubon Ratchathani, Chiang Mai, Maha Sarakham, Phetchabun, Nakhon Sawan, Chonburi, Ratchaburi, Chon Buri, Khon Kaen, Patani et elle existe encore dans les semaines prochaines.

 

Tous les manifestants sont animés par la même volonté : chasser le gouvernement de Prayuth Chan-Ocha en demandant la dissolution du parlement.

La situation du pays sous la dictature de Prayuth et le règne de sa Majesté Rama X est celle d’un pays soumis à l’oppression et à l’exploitations des plus riches, aggravée par l’incapacité des dirigeants à faire face à la crise économique due au Covid 19. Plusieurs couches de la population dans le pays tout entier : les bas-salaires, les sans-emplois, les étudiants, les petits entrepreneurs, les agriculteurs…. sont touchés par la misère.

 

Pas de contrepouvoir

 

De plus, malgré les élections et bien que de nombreux partis politiques soutenus par le peuple aient obtenus des élus, ceux-ci ne peuvent pas jouer leur rôle de contrepouvoir à l’égard de Prayuth et de la monarchie. Mais le gouvernement Prayuth Chan Ocha ne croit pas en la démocratie, n’a pas de respect les droits de manifestation et n’écoute pas la voix du peuple. Lorsque l’épidémie de Covid 19 s’est répandue, le gouvernement a promulgué un décret instituant l’état d’urgence sanitaire. Il prétendait ainsi interdire les rassemblements, puis il annonçait des poursuites contre près de 100 étudiants. Nous nous opposons à ces mesures d’oppression et les condamnons.

 

La loi sur l’état d’urgence sanitaire qui aurait dû prendre fin va se poursuivre jusqu’au mois d’août . Ce texte continue d’être le prétexte pour intimider la population en la dissuadant de se réunir. La liberté d’expression est limitée et menacée. Les manifestants ne sont pas à l’abri d’arrestations par la police sous n’importe quels motifs : allusions irrespectueuses à l’égard du Roi, etc.

 

Face à cette situation nous appelons les Français et le gouvernement de la France à apporter un soutien moral et politique au peuple thaïlandais.

 

Jaran Ditapichai

 

Porte-Parole du collectif de l’opposition Thailandaise en exil à Paris

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus